« J’peux pas, j’ai « zoom »… ». Ces derniers mois, plusieurs formations sont passées en mode visio-conférence. Une manière facile pour les formateurs et les participants de garder le contact et de se voir. Mais depuis peu, vous êtes aussi de plus en plus nombreux à vouloir vous détacher des écrans d’ordinateur. Et si la solution était dans le podcast ?

Un podcast est un contenu audio disponible sur Internet. Rendu populaire par Spotify, ce format connaît un succès grandissant auprès du grand public, via la musique mais pas seulement. C’est un outil puissant car il colle bien à notre mode de vie actuel : nous consommons à la demande, nous voulons être ici et ailleurs à la fois.

Dans le secteur de la formation, le podcast représente une opportunité en rendant le mode d’apprentissage plus flexible : je reçois le contenu quand et où je veux. La formule facilite aussi l’acquisition et la rétention des apprentissages.

Les ingrédients pour un bon podcast

L’objectif de base d’un podcast est d’être écouté et même réécouté. Pour cela, quelques règles de base s’imposent :

  • Story telling : peu importe le sujet, réaliser un podcast, c’est avant tout raconter une histoire. Avec un début, un déroulé et une fin. En amont, une réflexion sur la scénarisation du contenu est donc indispensable.
  • Capter son auditoire : avec le podcast, pas d’image ni de vidéo pour attirer l’attention. La matière première du podcast, c’est le son. Du bon son. Il faut donc travailler sur la voix, le ton et les effets sonores.
  • La voix : il peut y avoir un intervenant comme plusieurs. Et ce, sous différentes formules : reportage, interview, table ronde, récit…
  • Le ton : avec humour ou, au contraire, très sérieux ; il n’y a pas de règle en la matière. L’important étant de garder une cohérence d’ensemble.
  • Les effets sonores : l’insertion d’éléments sonores (jingle, transition, bruit environnant…) permet de donner du rythme et de créer une ambiance mais cela permet aussi de développer l’image mentale des auditeurs.
  • La durée : ici pas de règle non plus. Néanmoins, on veillera à être concis : 5 à 10 minutes. Ce qui fait du podcast un dispositif idéal pour le microlearning. Parfois, il vaut mieux dédoubler son contenu que de le tirer en longueur.

Comment m’équiper ?

Il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances très techniques ni d’investir beaucoup d’argent pour créer un podcast. Pour débuter, 3 outils suffisent pour s’enregistrer seul : un ordinateur, un micro et un casque.

Plusieurs animateurs de podcasts utilisent des microphones USB.  Par contre, si vous voulez travailler avec plusieurs voix, là il faudra penser à s’équiper (micro XLR et table de mixage).

Équipements en mains, il ne restera plus qu’à enregistrer vos fichiers audio sur votre ordinateur. Des logiciels gratuits existent (Audacity, disponible sur PC/MAC) ; pour obtenir des fonctionnalités avancées, il faudra passer par des produits payants tels qu’Adobe Audition, disponible sur PC/MAC.

Trucs et astuces

  • Surtout ne lisez pas votre texte. Un podcast n’est pas un livre audio. Il faut que ce soit spontané et naturel.
  • Si vous avez dans le projet de réaliser plusieurs podcasts, il est intéressant de les personnaliser avec une intro ou un outro qui sera identique d’un épisode à l’autre.
Categories: Actualités