Les vidéos 360 se sont intégrées au paysage médiatique depuis quelques années déjà. Vous en avez certainement croisé sur Youtube, Facebook, Viméo… La technologie web est déjà bien préparée pour la diffusion de ce média émergent qui, pourtant, se fait encore rare et discret. On peut en partie expliquer ce fait curieux par la méconnaissance du format, à mi-chemin entre vidéo traditionnelle et réalité virtuelle. C’est l’occasion pour nous de vous le présenter et d’aborder son intérêt dans le cadre d’activités de formation. 

Une vidéo 360°, kézako ?

Une vidéo 360° est une vidéo sphérique que l’on peut visionner en 3D grâce à un casque de réalité virtuelle ou en 2D sur un écran de smartphone ou d’ordinateur.

C’est une définition qui se vaut, mais précisons : 

Tout d’abord, on parle ici aussi bien de photos 360°, dont le temps est figé, que de vidéos 360°, qui ont une durée, du mouvement... Le principe est identique : matériellement, ce sont des images plates que le lecteur vidéo (celui de Youtube, Facebook, etc.) va emballer sur elles-mêmes pour leur donner un aspect sphérique. Il se passe exactement la même chose avec la carte du monde, imprimée à plat, en 2 dimensions, et le planisphère, qui représente la planète en 3 dimensions. 

Quand vous visionnez une vidéo 360° dans un lecteur 3D, vous vous trouvez au milieu du planisphère. Vous ne voyez cependant pas tout en une fois, vous pouvez tourner le regard dans toutes les directions. Avec le doigt, sur ordinateur ou smartphone ; en pivotant l’appareil sur smartphone ou sur le casque de réalité virtuelle. Autrement dit, l’expérience avec casque réplique l’action que nous faisons de tourner la tête pour observer notre environnement et, à ce titre, est particulièrement immersive. Elle l’est aussi, de façon moindre, dans le cas du visionnement sur écran 2D. 

Une fausse vraie réalité virtuelle

La vidéo 360° est souvent apparentée à la réalité virtuelle. Et il y a à cela de bonnes raisons :

Un environnement plus naturel

Dans la vidéo traditionnelle, ce qui dépasse le cadre de l’écran est appelé hors-champ et n’existe pas, ou en tout cas ne sera jamais visible pour le spectateur. Cette limite est abolie dans la vidéo 360° : au lieu d’avoir un écran devant vous où l’action se déroule, vous acquérez rapidement la sensation d’être situé au milieu d’un environnement, que vous pouvez balayer du regard. 

Devenez acteur de ce que vous voyez

Dans une vidéo 360°, vous êtes le maitre d’où vous regardez. À vous de choisir sur quoi porter votre attention et combien de temps. Cet aspect est d’autant plus important si l’action est plutôt lente, voire figée. Dans ce cas, le spectateur apprenant peut découvrir cet univers visuel à son propre rythme. 

Se connecter par les sensations et par les émotions

Le fait de retrouver des sensations assez naturelles ainsi que la vue à la première personne facilite la projection mentale dans l’univers de la vidéo. Vous y trouvez plus rapidement des repères spatiaux, éventuellement temporels. Et, puisque vous vivez la scène, plutôt que d’en être le simple spectateur, vous y êtes plus investi émotionnellement. 

La réalité virtuelle a pour principe de substituer à notre perception habituelle de nouvelles expériences sensorielles. Sur ce point, la vidéo 360° dépasse de loin la vidéo 2D. Elle reste toutefois limitée : il n’est pas possible de se déplacer, ni de manipuler des objets. Si c’est l’objectif recherché, il faut alors se tourner vers la modélisation 3D qui permet d’aller beaucoup plus loin dans la simulation du réel.

Une petite vidéo 360° vaut mieux qu'un long discours

De par le rapport nouveau qu’elle offre avec la scène représentée, la vidéo 360° présente de belles opportunités pour concevoir des outils de formation. Il est important de bien en comprendre les spécificités : elle ne convient pas pour tout. Cependant, si elle est bien pensée, une vidéo 360° peut être très efficace.

Quelques idées d'applications

Utilisez votre curseur pour vous balader en 360°dans les vidéos !

Contextualisation
Pour planter, en quelques minutes, le décor.

Présentation du métier de bûcheron élagueur

Préparation
Pour anticiper une situation compliquée à laquelle on va bientôt être confronté. 

Petit tour dans une clinique oncologique pour enfants

Découverte – Exploration
Pour découvrir des lieux inaccessibles 

Une visite dans l’espace

Sensibilisation
Pour se mettre dans les baskets de quelqu’un d’autre 

Gamification

Si on considère en plus la possibilité d’enrichir ces images et vidéos, de les rendre interactives, on ouvre encore d’autres horizonsen termes de scénarisation et de gamification. 

Et ce ne sont là que quelques exemples. À vous d’imaginer le mode d’exploitation qui vous conviendrait au mieux !

La vidéo 360° n’est certes pas aussi accessible que la vidéo traditionnelle. En 2020, le matériel pour en produire est devenu abordable et les processus d’édition se démocratisent également. En outre, la portabilité du format, le fait qu’on puisse l’afficher sur n’importe quel site web, est un grand avantage.

C’est donc un format à considérer pour faire une entrée en matière efficace, à moindre cout/effort, dans le domaine de la réalité virtuelle.

La vidéo 360° vous intéresse ? Vous souhaitez l’utiliser dans le cadre de vos actions de formations ? FORM@NAM est là pour vous accompagner !

Categories: Actualités