Le 24 janvier aura lieu la Journée internationale de l’Éducation. L’occasion de s’informer et de découvrir le rôle essentiel de l’éducation pour les questions sociales ou de développement durable. Dans l’esprit insufflé par le Learning Planet Festival, c’est aussi l’occasion de se pencher sur les apprentissages que nous faisons tout au long de notre vie. 

Cette troisième édition de la Journée Internationale de l’Éducation est portée par rien moins que l’ONU, l’UNESCO et le CRI – Centre de Recherche Interdisciplinaire (Fr). Et pour la célébrer, dans ces temps colorés par la pandémie, le collectif organise un festival virtuel : le Learning Planet Festival.

Célébrer, encourager, valoriser

En dépit de toute morosité ambiante, ce sera assurément un rendez-vous pour se réjouir. Le festival court sur deux journées : les 24 et 25 janvier. Nous y découvrirons une multitude d’initiatives éducatives innovantes et ouvertes, qui seront mises sous le feu des projecteurs. Célébrer les actions porteuses, mais aussi encourager celles à venir, en rappelant leur importance cruciale. 

Avec ce festival et tous ceux qui s’organisent en réseau et conjointement, il y aura de quoi faire le plein d’inspiration. Et pourquoi pas de la partager avec d’autres personnes, comme l’invitait le festival au travers du concours d’écriture Petit Prince.

" Il nous faut accomplir bien davantage pour progresser vers la réalisation de l’objectif de développement durable n°4, à savoir assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. "
António Guterres
Secrétaire général de l'ONU
L'apprentissage tout au long de la vie

Ou « lifelong learning » pour l’expression anglophone. Apprendre tout au long de la vie fait partie, pour l’UNESCO, des enjeux premiers du monde de demain : face aux défis inédits, complexes, locaux ou globaux, il faudra trouver de nouvelles ressources, innover, se réinventer. C’est aussi une question qu’on peut se poser pour aujourd’hui : qu’on fasse partie ou non d’un programme de formation et peu importe notre âge, notre statut, notre fonction, nous apprenons tous les jours.  

Le Learning Planet Festival nous invite notamment à revenir sur l’année écoulée : certains plus discrets, d’autres plus significatifs, une série d’apprentissages que nous y avons faits nous ont immanquablement transformés. Nous sommes des êtres apprenants et formons une société apprenante.  

Dans cette optique, Form@Nam a invité ses partenaires et apprenants à faire la rétrospective de 2020 et de nous partager un de leurs apprentissages afin de le mettre en valeur.

En 2020,
la chose la plus inspirante que j'ai apprise a été que l'accompagnement est l'arme la plus puissante que l'on puisse utiliser pour former à distance
Eric, 43 ans
En 2020,
la chose la plus surprenante que j’ai apprise, a été de prendre conscience que même les projets les plus ambitieux peuvent être à portée de mains
Céline, 33 ans
En 2020,
la chose la plus passionnante que j’ai apprise est que la réalisation de nos projets dépend principalement de l’attitude qu’on adopte face à ceux-ci
Sophie, 42 ans
En 2020,
la chose la plus inattendue que j'ai apprise a été de pouvoir refuser des projets, dont je rêvais pourtant, au nom de mon bien-être
Benoit, 28 ans
En 2020,
la chose la plus inspirante que j'ai apprise est que quelles que soient les embuches qui se glissent sur le chemin, nous avons tous des ressources insoupçonnées pour aller au bout de nos projets
Anne-Cécile, 25 ans
En 2020,
la chose la plus intéressante que j'ai apprise est qu'il vaut mieux lancer une solution imparfaite qu'attendre indéfiniment une solution parfaite.
Guillaume, 28 ans
En 2020,
la chose la plus surprenante que j’ai apprise a été d’être curieuse et d’être sortie de ma zone de confort dans le but de réaliser une de mes passions.
Stéphanie, 36 ans
En 2020,
la chose la plus stimulante que j’ai apprise est que les demandes de nos partenaires constituent parfois un défi, mais elles sont aussi toujours l’occasion de développer de nouvelles compétences et de découvrir de nouveaux outils.
Aline, 38 ans
En 2020,
la chose la plus stimulante que j'ai apprise a été de prendre au bon le coup de pied au derrière covid pour booster mes compétences digitales jusqu’à même en apprendre à mes ados.
Eve-Marie,44 ans
En 2020,
la chose la plus inattendue (mais si passionnante) que j’ai apprise a été de modérer et d’animer des conférences en ligne réunissant plusieurs dizaines de participants !
Boris, 32 ans
En 2020,
la chose la plus stimulante et épanouissante que j’ai apprise a été l'autodiscipline qui m'a permis de développer ma confiance en moi et mon estime de moi.
Cécile, 23 ans
En 2020,
la chose la plus stimulante que j'ai apprise a été de développer ma posture de facilitatrice .
Linesay, 26 ans
Previous
Next

Et pourquoi pas vous ? Dites-nous quelle a été la chose la plus inspirante, passionnante, surprenante, stimulante… que vous avez apprise en 2020 ! 

Le Learning Planet festival en pratique :

Categories: Ressources